Auto

Turbocompresseur : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Le turbocompresseur fait partie des trois systèmes de suralimentation automobiles utilisés sur les moteurs à essence ou diesel. Encore appelée « turbo », cette pièce serait l’œuvre d’Alfred Büchi, un ingénieur suisse. Son rôle consiste à comprimer l’air conduit par les gaz d’échappement afin de fournir plus de puissance au moteur. D’après les ingénieurs, le turbocompresseur rendrait également les véhicules plus économiques et plus écologiques. Mais s’il est aussi génial comme pièce, il a également ses petits défauts. Voici ses avantages et ses inconvénients.

Turbocompresseur : Approche définitionnelle

Comme dit tantôt, le turbocompresseur est un système de suralimentation. Il est employé dans les véhicules pour transmettre de l’oxygène au moteur. Cet oxygène, mélangé au carburant, provoque une suralimentation qui décuple la combustion interne et donne une plus grande puissance au véhicule.

Chaque marque d’automobile prévoit des turbocompresseurs spécifiques à chaque modèle de voiture. C’est ainsi que l’on retrouve sur le marché le turbo de la clio 2 (Renault), le turbo de la Dacia Duster, le turbo de la Hyundai Santa Fe, etc.

Turbocompresseur : Principe de fonctionnement

De par sa définition, on entrevoit aisément le principe de fonctionnement du turbocompresseur. Si l’on s’accorde à dire que le rôle du turbocompresseur est d’envoyer assez d’oxygène dans le moteur, le but est en réalité d’accroître la pression des gaz admis pour faciliter un meilleur apport en air/carburant aux cylindres. Ce procédé permet soit de décupler la puissance du moteur, soit d’en diminuer la consommation s’il s’agit d’un moteur de faible cylindrée.

Les avantages du turbocompresseur

Un turbocompresseur est à la base très compact et léger. Il est donc plus simple à installer que les compresseurs traditionnels poussés par un arbre de sortie moteur.

Avec un turbocompresseur, les gaz d’échappement émis par le moteur sont réutilisés avant leur rejet. Aussi, il simplifie la tâche aux fabricants automobiles. En effet, ces derniers ne sont plus contraints de construire des moteurs plus gros pour répondre aux besoins de puissance. Ils peuvent à la place, élaborer des moteurs plus petits soutenus par ce système de suralimentation plus efficace pour apporter de la puissance. Ces moteurs peu imposants consommeront moins de carburant (-40 %) et rejetteront par la même occasion très peu de gaz à effet de serre.

En outre, la capacité du moteur est nettement améliorée grâce à ce système.

Un turbocompresseur réagit bien à l’augmentation de la vitesse de conduite, à l’opposé d’un compresseur classique qui se dégrade significativement durant la montée en régime.

Les inconvénients du turbocompresseur

Malgré tout le bonus qu’il apporte aux véhicules, le turbocompresseur présente quelques inconvénients :

  • Son activité perturbe outrancièrement l’évacuation des gaz d’échappement.
  • Il nécessite un entretien rigoureux et régulier.
  • Si les ailettes du système ne sont pas parfaitement ajustées, il peut y avoir un grand danger dans les virages et en cas d’accélérations.
  • Il arrive que le turbocompresseur prenne un peu de temps à répondre en cas de coup d’accélérateur. Ce temps d’inactivité est insuffisant pour permettre aux gaz d’échappement d’alimenter la turbine du système pour qu’elle tourne à plein régime. Cet inconvénient peut entraîner des bugs.

Il faut toutefois mentionner que ce dernier inconvénient est (presque) résolu avec l’invention des turbocompresseurs « à géométrie variable », très efficaces dans les bas régimes, mais peu répandus.

Montre plus

Pierre

J'adore les voitures et encore plus les motos ! Je touche à tout, je les customise, les répare, je suis un grand fan de tuning. Ces engins n'ont donc plus aucun secret pour moi !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *