Auto

Que faire de sa vieille voiture ? 6 idées et astuces !

Entretenir une vieille voiture coûte cher. Les pannes mécaniques sont en effet plus fréquentes à cause de l’usure des pièces détachées. De plus, le remplacement des composants du moteur est souvent indispensable, étant donné que les pièces de rechange ont une durée de vie limité. Voici quelques idées si vous ne savez pas que faire de votre vieille voiture.

Vendre la voiture d’occasion à un particulier

La vente de la voiture d’occasion entre particuliers est une alternative pour tenter de gagner de l’argent avec votre vieille voiture. Elle vous permettra de tirer profit, même infime, de votre véhicule ancien, mais aussi de résilier le contrat d’assurance.

Pour que vous arriviez à attirer l’attention des acheteurs potentiels, il est souvent indispensable de faire quelques travaux de rénovation ou remplacer les pièces détachées défectueuses pour que la voiture n’ait pas de vices cachés.

Face à la concurrence, il se peut que vous soyez contraint d’ajuster votre prix à la tendance du marché, ce qui peut réduire considérablement vos gains. Les acquéreurs ont en effet l’habitude de négocier les prix étant donné qu’il s’agit de l’achat d’une voiture d’occasion.

Pour vendre votre vieille voiture à sa juste valeur et trouver rapidement des acheteurs potentiels, renseignez-vous sur les sites spécialisés qui proposent ce service ou encore sur Leboncoin. Pour estimer le prix de votre voiture, il vous suffit de remplir un formulaire en ligne et d’y renseigner la marque, le modèle et la date de mise en circulation de votre véhicule.

Faire appel à un mandataire auto

Il est tout à fait possible de confier à un tiers personne, la revente de votre vieille voiture si vous ne disposez pas de temps pour vous occuper des démarches pour trouver un acheteur.

Un mandataire auto est le mieux placé pour vendre votre voiture dans un meilleur délai. Grâce à son carnet d’adresses bien fourni, il peut proposer votre voiture d’occasion à un concessionnaire, un garagiste ou autres professionnels qui seraient susceptibles d’être intéressés par une vieille voiture.

Bien que ce service puisse vous faciliter le quotidien, il a un prix. Vous devez en effet payer la prestation du mandataire automobile.

Contacter un concessionnaire pour la reprise du véhicule

Si vous envisagez d’alléger vos tâches pour la revente de votre vieille voiture, vous pouvez vous adresser auprès d’un concessionnaire.

En choisissant cette option, vous n’aurez pas besoin de faire une annonce pour trouver les acheteurs et de planifier les essais de la voiture en fonction de la disponibilité des acquéreurs potentiels.

Le concessionnaire s’occupe de toutes les démarches administratives, notamment la préparation des paperasses et le contrôle technique de la voiture d’occasion. De plus, vous n’aurez pas à craindre des arnaqueurs étant donné que la transaction sera entièrement sécurisée.

Mais, sachez que cette offre n’est valable que pour certains modèles de voitures et elle est sous condition. Pour revendre votre ancienne voiture à un concessionnaire, vous devez acheter une voiture neuve auprès de l’enseigne. De plus, ce type de revente n’est possible qu’au cas où votre voiture est en bon état.

Faire un don ou vendre les pièces détachées de la voiture

Laisser sa voiture à l’abandon est passible d’un emprisonnement de 2 ans ainsi que le versement d’une amende de 7 500 €.

Si vous ne savez pas que faire de votre vieille voiture, vous pouvez la céder gratuitement à un particulier ou à une association.

Bien qu’aucune transaction de vente n’ait été effectuée, il est indispensable de mentionner dans la carte grise de votre voiture les éléments suivants «  cédé à titre gratuit » suivi de la date et de l’heure de l’offre de don.

Dans le cas où vous envisagez de faire un acte de charité, vous pouvez contacter directement une association telle que « les autos du cœur ». Créée en 2005, elle aide les plus démunis à se doter d’une voiture. Cette option vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt, et peut être un bon plan pour vous débarrasser de votre vieille voiture.

La vente des pièces détachées s’avère aussi l’une des options intéressantes pour tenter de récupérer quelques euros de votre vieille voiture avant de l’envoyer à la casse. Vous pouvez dans ce cas-là déposer une annonce sur les plateformes spécialisées afin de trouver des acheteurs potentiels. Il est aussi impératif de suivre les procédures pour que la vente des pièces détachées soit légale. Pour cela, la mention «  cédé pour vente de pièces détachées » doit être inscrite sur la carte grise de la vieille voiture.

Offrir sa voiture à un professionnel

Votre vieille voiture encombre votre garage ? Vous pouvez facilement vous en débarrasser en l’offrant à un professionnel de l’automobile.

Pour cette option, vous aurez besoin de vous rendre auprès du garage de votre choix, puis proposer à son propriétaire de reprendre gratuitement votre vieille voiture.

De plus en plus de professionnels disposent d’une plateforme en ligne où il est possible de remplir en toute simplicité le formulaire de reprise.

La prime de casse

Lorsque vous aurez terminé cette démarche administrative, vous pourrez bénéficier d’une « prime à la casse » si votre véhicule correspond aux critères d’éligibilité.

La prime de casse est en effet essentiellement allouée aux :

  • Véhicules mis en circulation avant 1997
  • Véhicules diesel immatriculés avant 2006 pour les ménages non-imposables et avant 2001 pour ceux qui sont imposables.

Le montant de la prime de casse varie entre 100 à 2 500 € selon les caractéristiques du véhicule

Détruire les voitures hors d’usage

Il est tout à fait interdit de se débarrasser de sa voiture n’importe où, que ce soit sur le parking ou en pleine campagne.

Vous pouvez par contre vous adresser à un centre agréé pour récupérer votre vieille voiture. Il existe aujourd’hui près de 1 500 centres agréés VHU sur tout le territoire. En faisant appel au service de ce professionnel, la destruction d’une voiture est totalement gratuite.

Les formalités à suivre

Pour se conformer à la législation en vigueur, vous devez présenter les documents suivant lorsque vous emmenez votre voiture auprès du centre agréé pour les véhicules hors d’usage :

  • Le certificat d’immatriculation : avec une mention « vendu ou cédé pour destruction »
  • Le justificatif de propriété pour les véhicules âgés de plus de 30 ans
  • Le formulaire attestant la cession du véhicule.

L’octroi de la prime de conversion

La destruction de la voiture vous permet de bénéficier d’une prime de conversion si vous prévoyez d’acheter un nouveau véhicule moins polluant pour remplacer votre vieille voiture.

Voici les critères à respecter pour que votre vieille voiture soit éligible à la prime de conversion :

  • Etre âgée de plus de 20 ans pour les voitures à essence
  • Etre immatriculée avant 2001 pour les voitures diesel
  • Etre immatriculée en France

Le montant de la prime de conversion dépend du type de véhicule que vous envisagez d’acheter. Il est fixé à 2 500 € pour l’achat d’une voiture électrique neuve, entre 2 000 à 1 000 € s’il s’agit de l’acquisition d’une voiture électrique d’occasion ou d’un véhicule thermique catégorisé dans le crt’Air 1 et 2.

Pour les voitures en état de marche, il existe d’autres alternatives que l’envoi à la casse. Choisissez parmi nos conseils l’option qui vous convient le mieux.

Montre plus

Pierre

J'adore les voitures et encore plus les motos ! Je touche à tout, je les customise, les répare, je suis un grand fan de tuning. Ces engins n'ont donc plus aucun secret pour moi !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *