Auto

Restauration de voiture ancienne : les principales erreurs à éviter !

Restaurer une voiture consiste à redonner vie à cette dernière, qui peut se trouver dans un état plus ou moins mauvais. Cette opération peut nous prendre beaucoup de temps et aussi beaucoup d’argent. Il s’agit donc de se lancer dans une aventure où on ne sait pas toujours ce qui nous attend, surtout lorsqu’il s’agit d’une voiture ancienne. Restaurer ce type de voiture est un rêve pour de nombreux passionnés de voitures. Cependant, pour réaliser ce rêve, ces derniers doivent prendre certaines précautions. Dans cet article, nous allons justement vous faire part des principales erreurs à éviter pour ressusciter avec brio votre voiture ancienne.

Vous lancer tout seul

Il peut arriver que vous teniez à mener tout seul votre projet et à réaliser les divers travaux de la restauration tout seul ; ceci est tout à votre honneur. Cependant, les chances pour que vous ayez toutes les connaissances nécessaires pour réaliser chacune des tâches qui s’imposent sont très minimes. Ainsi, pour réaliser certaines opérations plutôt délicates, vous devez vous tourner vers des spécialistes pour que la restauration de votre voiture ancienne soit un succès. Parmi les professionnels qu’il vous faudra certainement contactés, on peut citer par exemple le carrossier. Celui-ci est le spécialiste qu’il vous faut si vous comptez bien retaper la caisse de votre voiture ancienne.

On peut également citer l’électricien et bien sûr le mécanicien. L’électricien vous aidera à mettre en place les différents appareils électriques dans votre voiture, ainsi que les phares et autres lumières. Quant au mécanicien, il vous aidera à démonter, nettoyer et aussi réparer le moteur. Son aide pourra également s’avérer précieuse dans la recherche des différentes pièces qu’il vous faudra pour votre véhicule de collection. Il pourra aussi vous aider à concevoir de nouvelles pièces. Pour les pièces anciennes ou rouillées, vous pourrez utiliser les nettoyeurs à ultrasons.

Ne pas avoir suffisamment de temps

La question relative au temps dont on dispose est plutôt capitale. Si vous n’êtes pas un professionnel de l’automobile, vous passerez 2 heures à réaliser une tâche qui prendrait 1 heure à un pro. Alors, selon que vous soyez un cadre supérieur qui rentre du boulot tous les jours à 20 heures, ou une personne qui travaille à mi-temps ce ne sera pas pareil.

Il faut savoir concrètement que le temps que prend une restauration de voiture ancienne à un professionnel va de 750 à 1500 heures de boulot. Pour un non professionnel, il faut probablement doubler ce temps de travail. 

Pour mener à bien votre projet de restauration de voiture ancienne, vous devez avoir suffisamment de temps à consacrer à votre véhicule si toutes les tâches ou la plupart d’entre elles doivent être effectuées par vous. Si vous n’avez pas assez de temps à consacrer à ce projet, ce dernier vous prendra énormément de temps. En effet, une restauration de voiture ancienne qui prendrait normalement quelques mois pourrait prendre des années à une personne qui ne dispose pas d’assez de temps à lui consacrer. Alors, avant de vous lancer dans ce projet, assurez-vous que vous disposez de suffisamment de temps pour lui, à moins que vous confiiez ce travail à une tierce personne.    

Utiliser des outils bas de gamme

L’une des erreurs principales que vous devez éviter afin de restaurer au mieux votre voiture ancienne, c’est de vous servir des outils de mauvaise qualité. Redonner vie à une voiture ancienne peut très vite virer au cauchemar si cette voiture est dans un très mauvais état et que l’on n’a pas les bons outils.

En effet, remplacer les pneus ou la batterie n’est pas une tâche très difficile. Mais travailler sur le moteur, surtout d’une voiture ancienne, est une autre affaire. Vous devez alors vous équiper d’outils professionnels, qui vous permettront de travailler efficacement sur votre voiture sans faire plus de gaffes. Parmi les outils dont vous aurez besoin pour restaurer votre voiture ancienne, on peut citer entre autres :

  • Les pinces ;
  • Des brosses de métal ;
  • Un tournevis ;
  • Un compresseur d’air ;
  • Un cric ;
  • Une cisaille à tôle ;
  • Un contrôleur de tension, etc.

À côté des outils cités plus haut, selon les travaux que vous aurez à réaliser, vous pourrez avoir besoin d’outils électriques tels que les chandelles, la meuleuse, un chalumeau, une grue d’atelier et même un soudeur. Pour réaliser des économies, vous pouvez louer ces outils au lieu de les acheter.

Négliger les pièces électroniques

Les pièces électroniques sont des éléments que vous ne devez surtout pas négliger ; il faut leur accorder la plus grande attention qui soit. Pour ce qui est de la batterie d’un véhicule ancien par exemple, lorsque cette dernière n’est pas chargée régulièrement, elle peut se vider en 4 semaines à peu près. En période hivernale, ce délai est d’ailleurs raccourci. Si le moteur d’une voiture ancienne est resté inactif pendant une durée égale ou supérieure à 3 mois, dans la majorité des cas, la simple recharge ne suffit pas à lui redonner vie. Dans ce cas, il faut procéder à un remplacement, si vous avez vraiment l’intention de vous parader dans votre voiture ancienne restaurée.

De même que pour la batterie, vous devez aussi porter une attention particulière aux câbles ainsi que les autres composants électriques. Procédez à certaines vérifications pour vous assurer qu’ils marchent bien, car, le moindre dysfonctionnement pourra ralentir votre travail. En effet, le passage du temps peut facilement détériorer les câbles, surtout si ces derniers ont été exposés à l’humidité. Par ailleurs, il y a les souris qui, très souvent, mordillent les câbles qui se trouvent hors du véhicule. Pour éviter que cela arrive, vous devez toujours recouvrir et sécuriser par la suite votre véhicule quand vous le laissez dans le garage.

Se focaliser sur le prix d’achat

Lorsque vous vous lancez dans l’achat d’une voiture ancienne à restaurer, il ne faut pas vous attarder particulièrement sur son prix d’achat. Vous devez savoir qu’une voiture ancienne que vous achetez plutôt cher vous prendra moins de temps pour la restauration et vous ne dépenserez plus beaucoup d’argent pour l’achat des pièces à remplacer.

Les voitures anciennes à restaurer qui vous semblent chères sont généralement dans un état beaucoup plus acceptable que celles qui coûtent moins cher. En effet, les véhicules anciens vendus à « bon prix » cachent très souvent des anomalies qui pourront peut-être vous faire dépenser des sommes exorbitantes pour la restauration.    

Faire montre d’impatience

La restauration d’une voiture ancienne est une aventure qui vous prendra des mois, et dans certains cas, même des années. Tout dépend de l’état de votre véhicule, de ce que vous disposez en termes d’argent et aussi du temps que vous allez consacrer aux travaux. Vous ne devez surtout pas faire preuve d’impatience. On ne compte plus à ce jour le nombre de personnes qui ont jeté l’éponge au bout de quelques mois.

Ne sous-estimez surtout pas le temps que vous mettrez à restaurer votre voiture ancienne.

Pour que le temps ne soit pas trop long, puisque comme nous venons de le dire, c’est aussi une question de moyens financiers, l’idéal serait de préparer un budget supérieur pour gérer les imprévus ; avec une voiture ancienne en effet, on ne sait jamais ce qu’on va trouver. La restauration d’une voiture ancienne est une tâche longue et surtout minutieuse pour quelqu’un qui veut avoir de bons résultats. On compte généralement 500 heures de travail pour cette opération et un budget qui peut atteindre la somme de 40 000 euros. Si vous êtes du genre à perdre patience, vous devriez commencer à réfléchir sur cette question.

Ne pas s’attarder sur le dessous du capot

Lorsqu’une voiture de collection a un aspect extérieur irréprochable, certaines personnes ont tendance à ne pas s’attarder sur ce qui se trouve sous le capot. Question de vérifier minutieusement les différents composants qui s’y trouvent. Ceci est une grave erreur, car, lorsqu’une voiture ancienne est restée longtemps sans être utilisée régulièrement, les diverses pièces mobiles se grippent du fait de la décomposition et de la corrosion. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de remplacer au moins après 2 ans, des liquides comme ceux des freins et de la transmission.

Si vous souhaitez procéder à la restauration d’une voiture ancienne qui est restée au repos trop longtemps, il y a de grandes chances que vous soyez dans l’obligation de réparer de nombreuses pièces se trouvant sous le capot. Vous ne devez surtout pas y jeter un simple coup d’œil passager, même si votre véhicule ancien a un aspect extérieur irréprochable. 

S’installer dans un petit local

Restaurer une voiture ancienne nécessite un espace assez important. Ceci vous permettra de travailler aisément, ce qui rendra votre tâche moins pénible. L’espace dans lequel vous allez installer votre voiture ancienne pour la restaurer doit être suffisamment vaste pour vous permettre d’y stocker les pièces de la voiture ainsi que les outils que vous utiliserez au cours de cette opération. Parlant toujours du local où vous travaillerez, ce dernier doit être isolé, question de vous permettre de travailler même en hiver. Par ailleurs, vous devez vous assurer que ce local soit doté d’électricité.

Pour un tel travail, il est conseillé d’avoir un espace d’une superficie minimale de 50 m2 et qui est bien éclairé. Avec une telle superficie, on a suffisamment de place pour ranger les pièces et les outils et pour se mouvoir. Si vous ne disposez pas d’un tel espace, vous pouvez encore chercher auprès de vos proches ou en louer un.   

Prendre n’importe quelle voiture ancienne

Si vous souhaitez vous lancer dans un projet de restauration de voiture ancienne, assurez-vous de ne pas acheter n’importe quel véhicule. Comme nous l’avons déjà dit, le temps que vous prendra la restauration dépendra aussi et surtout de l’état de la voiture. Vous devez donc veiller à ne pas acheter une voiture ancienne à restaurer qui soit en trop mauvais état. Cela vous prendra beaucoup plus de temps et surtout plus d’argent. Au bout d’un moment, vous pourriez même abandonner votre projet de restauration après avoir déjà perdu beaucoup de temps et d’argent. Pour éviter de vous retrouver dans ce type de situation, il est conseillé de voir la voiture ancienne de vos propres yeux et de l’inspecter avec minutie avant de l’acheter. Cette inspection vous permettra de déceler les points faibles de cette voiture ancienne. Plus la voiture est saine, plus la restauration prend moins de temps et aussi d’argent.

Le choix de la voiture ancienne que vous comptez restaurer est capital aussi dans la mesure où, il faut éviter d’acheter un véhicule de collection dont les pièces de rechange sont très difficiles à trouver. Ce qui est très souvent conseillé, c’est de se procurer une voiture ancienne qui est plutôt populaire. Très souvent on ne galère pas pour trouver les pièces de ce type de véhicule de collection.

En plus de l’état physique de la voiture ancienne que vous comptez acheter, il faut également porter une attention particulière sur les papiers de cette dernière. Si ces derniers ne sont pas au nom de celui qui vous la vend, vous devriez vous méfier. De même, vous devez vous assurer de l’origine de cette voiture et que les numéros qui figurent sur les plaques constructrices sont les mêmes qui figurent sur la carte grise. Procédez à telles vérifications pourrait vous éviter des ennuis, ou de faire face à des complications lorsque vous voudrez remettre votre voiture ancienne sur la route.

Pour trouver la bonne voiture ancienne à restaurer, vous pouvez par exemple vous tourner vers des personnes passionnées comme vous. Il existe à cet effet des forums dédiés à la restauration de voitures anciennes. Il existe également des sites consacrés à la vente des véhicules anciens de qualité.

Bâcler la carrosserie et la peinture

Une peinture ayant perdu son aspect neuf et une carrosserie endommagée, tels sont les éléments que l’on remarque sur la plupart des véhicules anciens à restaurer. Il en est ainsi même lorsque l’entretien de ces voitures a été assuré au cours des années précédentes. L’erreur qu’il ne faut pas commettre à ce niveau, c’est de bâcler ce travail. Pour avoir des résultats satisfaisants et redonner ainsi à votre voiture ancienne son éclat d’antan, vous devez vous appliquer sur la partie carrosserie et peinture, faute de quoi, vous serez dans l’obligation de revenir là-dessus dans les années ou peut-être même les mois à venir.

Il faudra entre autres veiller à éliminer à l’aide d’un marteau, toutes les bosses qui se trouveront sur la carrosserie. Pour cette tâche, il faudra s’armer de beaucoup de patience et être suffisamment entraîné. Pour effectuer au mieux ce travail, n’hésitez pas au préalable à vous former en métallurgie ainsi qu’au soudage.

Négliger la moisissure

Si au cours de la restauration de votre voiture ancienne vous repérez de la moisissure au niveau de l’habitacle, ne négligez pas ce fait. La présence de la moisissure signifie qu’il y a un problème d’étanchéité. Cette moisissure est plutôt facile à enlever de l’intérieur. Vous pouvez pour cela, vous servir d’un nettoyant ordinaire d’habitacle. Cependant, il est recommandé de chercher plutôt à trouver une solution au problème d’étanchéité qui donne naissance à cette moisissure. Dans le cas contraire, la moisissure ne cessera de refaire surface dans l’habitacle de votre voiture ancienne.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *