Auto

Pratique du karting : où et comment se lancer ?

Vous pouvez pratiquer du karting dans plusieurs villes et dans des espaces spécialement aménagés à cet effet. Il s’agit d’un sport mécanique pratiqué avec le kart, engin très rapide à piloter sur des pistes pouvant mesurer jusqu’à 1,5 km. Il faut un conducteur par kart, et ce sera peut-être l’occasion pour vous de vivre certains de vos jeux vidéo préférés en vrai, de faire une course avec vos amis, votre famille et pourquoi pas, de participer plus tard à des compétitions ! L’expérience que vous vivrez au karting est tout à fait unique, et vous en redemanderez certainement. L’activité peut être pratiquée à partir de 7 ans, et demande de savoir se conformer à des normes très simples liées à l’équipement, au pilotage et à la pratique elle-même.                

Circuits outdoor et pistes indoor pour le karting

Le karting est aussi bien une activité d’extérieur que d’intérieur.

Les circuits outdoor représentent les circuits installés en plein air. Ils sont trois fois plus nombreux que ceux d’intérieur (pistes indoor) et attirent beaucoup de monde, surtout en vue d’activités de loisir. Vous en trouverez dans plusieurs villes avec un accompagnement prenant en compte les novices et les enfants, tout comme les pros de ce sport mécanique.

Pour ce qui est des pistes d’intérieur, la France se classe parmi les pays d’Europe les mieux équipés en termes d’installations pour le karting. Vous trouverez ces pistes dans la plupart des grandes villes, comme à Lyon avec les excellents circuits indoor et outdoor de Karting Évasion où des championnats mondiaux et régionaux se sont déroulés. N’hésitez pas à faire sur www.karting-evasion.fr pour vous faire une idée de ce qui vous attend.

Quel kart choisir ?

En général, les centres et clubs de karting vous proposent des séances avec l’ensemble des accessoires et équipements utiles à la pratique du karting. Un kart sera également mis à votre disposition sous la forme d’une location.

Si vous souhaitez cependant disposer de votre propre véhicule, il vous faudra choisir celui-ci suivant 3 caractéristiques principales : votre niveau d’expérience, le budget dont vous disposez et votre âge.

Par exemple, un débutant en karting ne devrait pas penser à une catégorie de kart réservée à la course de haut niveau (KF1, KF2, KF3), mais plutôt se limiter aux modèles les plus simples. Cela ne fera que vous aider à profiter d’une meilleure prise en main, facile, jusqu’à ce que vous puissiez passer à un niveau supérieur.

Les prix des engins varient également selon les modèles et selon qu’ils soient neufs ou de seconde main ; ils peuvent ainsi dépasser aisément 10 000 euros. Le matériel d’occasion coûte bien sûr moins cher et est recommandé pour les débutants. Bien entendu, l’important est de vous assurer que le kart qui vous sera vendu est de très bonne qualité (moteur, carrosserie, etc.). Au moment de l’achat, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un spécialiste de la mécanique pour vérifier tout cela. 

Le kart pour enfants existe aussi, et ce type de véhicule est classé dans les catégories Minimum et Mini kart ; ils sont utilisables à partir de l’âge de 12 ans. Il est possible de passer à une catégorie plus importante à partir de 15 ans.  

Pour ceux qui viennent juste de commencer et qui en sont au stade de la découverte, il n’y a pas mieux que le kart de location, car vous aurez le temps d’apprendre à le manier. Vous profiterez également d’engins toujours vérifiés et entretenus afin que vos premières fois se passent le mieux du monde. Lorsque vous voudrez passer au karting de compétition, vous pourrez alors acquérir votre bolide personnel.

 

Ce que vous devez savoir sur l’équipement de karting

L’équipement de karting est bien plus accessible sur le plan du coût. Vous en aurez probablement un de qualité à disposition dans votre nouveau club. Quoi qu’il en soit, vous ne pouvez en aucun cas piloter sans être équipé de façon adéquate au préalable.

Voici l’équipement spécial et sécuritaire de kart dont vous devez absolument disposer :

  • Cagoule en tissu et minerve ;
  • Casque avec visière bien ferme ;
  • Combinaison et bottines ;
  • Gants pour le pilotage ;
  • Gilet protège-côtes de qualité.

Vous pouvez deviner qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir l’apparence d’un véritable pilote de course, mais que cet équipement assure au mieux votre sécurité routière. Le kart peut évoluer à 70 km/h sur le circuit : il est donc important de faire en sorte que vous puissiez vous amuser sans courir le moindre danger.

Ne vous encombrez pas de cravate, d’écharpe, ou encore de chaussures non conventionnelles (à talon haut ou bas, sandales). Par ailleurs, votre chevelure doit réussir à bien tenir à l’intérieur du casque. 

Vous pouvez trouver tout l’équipement nécessaire au karting dans les commerces spécialisés tels qu’Action Karting

Commencer le karting uniquement pour le loisir

Il est très facile d’accéder au karting même sans s’y connaître le moins du monde au préalable. Aucune licence et aucun équipement ne sont requis pour commencer à pratiquer ou à apprendre les rouages de ce sport. Rendez-vous simplement dans un club de qualité disposant de circuits et vous serez accueillis à bras ouverts.

Le karting est par ailleurs un sport intéressant dans la mesure où il peut être pratiqué en groupe, en famille, entre amis, ou collègues d’une même entreprise. L’ambiance est plutôt conviviale, et le fait de rouler ainsi comme s’il s’agissait de formule 1, mais en plus soft, est très souvent apprécié. Il n’y a pas d’exigences du point de vue de la vitesse, vous pouvez y aller à votre rythme et si vous avez besoin de certains conseils, l’équipe vous en dispensera volontiers.

Le kart en location est ouvert à tous, petits et grands, avec aussi des équipements adaptés à chacun. Les enfants doivent avoir au moins 12 ans, et être assez solides pour ce genre d’activité. À force de vous rendre dans des circuits de ce genre, faciles d’accès et possédant des équipes expérimentées, vous aurez la possibilité de parfaire votre pilotage. La façon dont vous abordez les virages et utilisez le frein se fera de mieux en mieux. L’entraînement ou l’apprentissage par excellence à la pratique du karting se fera là, pour accéder aux tournois en peu de temps.

Comment se préparer à la compétition au karting ?

Même si vous n’avez encore jamais pratiqué le karting ou seulement très peu, il est bon pour vous de savoir comment participer à une compétition. Cela vous motivera peut-être à davantage vouloir vous entraîner grâce au karting en location.

Participer à des stages ou séminaires de formation au karting

Des stages et séances d’apprentissage peuvent vous être concoctés suivant les fréquences que vous choisissez et vos heures de disponibilité. Si c’est votre enfant qui souhaite apprendre le karting, des écoles dans ce domaine peuvent le prendre en charge, car il y a des programmes qui débutent dès le plus jeune âge. Des compétitions pour pilotes juniors sont régulièrement organisées par la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) pour permettre aux enfants de commencer à faire leurs preuves.

Des professionnels de la formation en karting sont là afin de vous guider dans la façon de prendre le contrôle de votre kart et de vous habituer au circuit. Vous aurez l’occasion de tester différentes vitesses et les moments cruciaux pour freiner et bien passer un virage sans heurts. L’accélération sur les lignes droites est aussi un des éléments qui vous assure de remporter une course.

Faire une demande de licence

La pratique du karting peut se faire sans besoin d’une licence. Il existe pourtant 3 types de licence que vous pouvez posséder. Les licences loisir et premium sont des licences qui vous servent simplement d’assurance en cas d’accidents lors de vos courses sur les circuits. Il est donc recommandé pour les personnes qui pratiquent très souvent le karting même si cela n’est pas en vue de participer à des championnats.  

Pour vous engager dans une compétition, il vous faut absolument posséder la licence de compétition qui fournit une preuve que vous êtes apte à pratiquer le kart, avec un niveau de maîtrise assez convaincant. Cette licence vous ouvre ainsi la voie à toutes les compétitions qui seront organisées dans votre catégorie. Votre club saura vous guider vers l’enregistrement d’une licence, une fois que vous serez arrivé à une bonne maîtrise de votre engin et de son pilotage. Cette licence de compétition peut aussi être demandée auprès du site de la FFSA.

Comment aborder les virages au karting ?

Si vous souhaitez savoir ce qu’il y a de plus délicat à aborder dans la pratique du karting, on peut très bien vous dire qu’il s’agit des virages. Sans les virages, vous n’auriez que des lignes droites à parcourir à toute vitesse ; c’est donc là que se situe surtout toute la difficulté de la manœuvre du véhicule.

Les diverses catégories de virages

Il y a le grand virage, le virage simple et l’épingle que vous aurez à rencontrer sur un circuit de karting.

Pour le premier et grand virage, on le reconnaît du fait qu’il est plus large que les deux autres, donc avec un angle plus grand. En arrivant à cet endroit, vous serez déjà dans une phase d’accélération, car provenant d’une ligne droite, il vous faudra alors ralentir suffisamment avec un volant braqué minutieusement vers la courbe du virage. À force de pratique, vous pourrez sentir quel niveau de ralentissement fera l’affaire, ou encore à quel point tourner votre volant. Une fois la sortie du virage en vue, vient l’accélération au bon timing.

Le virage simple est comme son nom l’indique. Freinez à l’entrée du virage et gardez l’œil sur la sortie.

Le très petit virage ou épingle demandera un freinage plus important ainsi qu’une vitesse bien maîtrisée de peur de sortir du cadre. Vous devrez rendre le virage un peu plus large qu’il ne l’est (en le prenant de l’extérieur) par un bon positionnement du véhicule. Faites un aussi grand angle que possible et attendez le bon timing pour braquer davantage hors de l’angle du virage, puis accélérez lorsque vous vous sentirez être suffisamment au milieu du circuit. Le braquage devra également être rapide d’un côté vers un autre, sans perdre le contrôle.

L’anticipation du virage au bon moment est le secret pour réussir les successions de virages, en plus des positionnements les plus appropriés.

Les différentes précautions à prendre  

Le karting est un sport très animé que l’on peut organiser pour un événement de divertissement au sein d’une entreprise, ou simplement pour des sensations liées à la vitesse. Il n’en reste pas moins que c’est un sport très bien encadré où tout n’est pas permis afin d’assurer la sécurité des participants.

Les règles des virages, du freinage, du port de casque et de bottines ne sont donc pas faites pour ajouter un peu de folklore à la situation, mais bien parce que la précaution s’impose lorsqu’il s’agit d’un sport automobile. Ceci, même s’il est très amusant et ouvert aux plus jeunes. Vous pourrez donc doubler et accélérer dans les règles de l’art si vous remplissez les simples conditions qui vous seront indiquées dans votre club de karting.

On vous apprendra ainsi que vous avez l’accélérateur à droite, le frein à gauche et que vos deux mains ne doivent jamais quitter votre volant tout au long de la course.

Il y a aussi certaines catégories de personnes pour lesquelles le karting n’est pas autorisé. Il s’agit :

  • Des femmes enceintes ;
  • Des adultes dont la santé ne leur permet pas de conduire (problème de vision, par exemple) ;
  • Des enfants dont la santé ne leur permet pas même de pratiquer le vélo ;
  • Des personnes ayant des problèmes cardiaques ou d’autres prédispositions incompatibles avec la vitesse ;
  • Des personnes qui perdent souvent la mémoire ou connaissance ;
  • Des personnes sous l’influence de l’alcool ou sous celle de la drogue.

Le circuit de karting est également un lieu où l’attitude fair-play propre au sport est de rigueur. Il n’est donc pas question de se montrer agressif (pas de tamponnage ni d’accrochage) ou d’avoir un quelconque comportement pouvant mettre en danger soi-même ou autrui. Ne sortez en aucun cas de votre bolide en plein milieu d’un circuit, mais essayez plutôt de vous placer plus à l’extérieur à la recherche d’une sortie convenable.

Les moniteurs sont là pour répondre à toutes vos questions, pour assurer votre sécurité et celle des autres participants au karting. Ils vous aideront à vous familiariser avec les techniques de pilotage. Ces quelques règles ne sont pas contraignantes et sont la garantie que vous aurez droit à une belle course en solo ou avec des adversaires de jeu.

De grands sportifs du domaine de l’automobile ont débuté par la pratique du karting ; c’est le cas de Lewis Hamilton et de Michael Schumacher. Vous pouvez l’apprécier quant à vous, juste pour passer un bon moment dans un véhicule de course et un cadre qui s’y prête parfaitement. Vous pouvez à tout moment vous rendre dans un excellent club de votre ville et débuter ; aucun prérequis à respecter. À force de vous entraîner et d’appréhender les bonnes techniques, votre maîtrise des virages et du freinage ne fera que s’améliorer. Pour une surprise sensationnelle à offrir, un passage dans un karting de location sera certainement une idée au top.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *