Auto

Véhicule industriel d’occasion : 8 conseils pour votre achat

Pour vos divers besoins industriels dans une usine ou dans un champ, disposer d’un engin en bon état s’avère indispensable. Cependant, si vous ne possédez pas le budget nécessaire, vous pouvez toujours vous offrir un véhicule d’occasion pas cher. Mais pour éviter de connaitre des déceptions après quelques semaines d’usages, vous devez prendre le soin de bien choisir celui qui convient à vos besoins et à votre goût. Pour vous aider dans votre décision finale, nous vous prodiguons ici des conseils pratiques à suivre.

Définir l’utilisation

industrie, machine, véhicule, camion, transport

Le premier critère pour bien choisir votre véhicule industriel d’occasion consiste à tenir compte de l’usage que vous lui réservez. Pour une utilisation dans votre usine ou dans votre champ, vous opterez pour des types différents. Voici quelques modèles selon vos besoins :

  • Pour la collecte d’ordure par exemple, un camion à benne basculante et amovible vous conviendra ;
  • Pour le transport de liquide, de produits pulvérulents ou de granulés, nous vous recommanderons un camion-citerne ;
  • Pour un chantier de construction de bâtiments, une bétonnière reste un véhicule idéal de même qu’un élévateur et un bulldozer ;
  • Pour la culture de votre champ ou de votre ferme, préférez des tracteurs, des faucheuses ou des charrues ;
  • Pour des livraisons de produits industriels ou de marchandises, les camionnettes présenteront de grands avantages.

En fonction de vos besoins, vous pourrez donc choisir le véhicule d’occasion adéquat. De même, ces usages vous permettront de rechercher des qualités précises au moment de l’achat. Entre autres, voici les caractéristiques idéales pour chaque utilisation :

  • Pour des livraisons ou des distributions, le véhicule doit présenter une maniabilité, un confort de conduite et une qualité de freinage impeccable ;
  • Pour des travaux champêtres, choisissez des véhicules conçus avec une parfaite traction et une adhérence aux sols mouillés ;
  • Pour un usage sur de longues distances, votre véhicule doit disposer d’un puissant moteur, d’une présence de couchettes et des pneus résistants ;
  • Pour un chantier de construction, recherchez un véhicule puissant doté d’une excellente motricité et capable de rouler sur tout type de terrain.

Pour profiter de votre engin, vous devez obligatoirement tenir compte de ce critère. Car, un véhicule de livraison ne vous servira à rien dans un champ.

Opter pour un particulier ou un professionnel

Avant d’acheter votre véhicule, vous devez aussi définir celui vers qui vous orienter. Entre un particulier et un professionnel, il y a toujours de différents avantages.

Le professionnel

industrie, roue, machine, véhicule, machinerie, tracteur

Si vous décidez de vous référer à une entreprise professionnelle pour vous procurer votre véhicule, vous prenez sans doute la meilleure option. Cependant, vous ne disposerez presque pas de marge de renégociation. Voici quand même les principaux avantages :

  • Une garantie mécanique de 3 mois assurée ;
  • Une révision complète avant l’achat ;
  • La réparation des éventuels problèmes de moteur, de levier de vitesse, de frein, etc. laissée à la charge du vendeur ;
  • La disponibilité de véhicule en stock, livrable en même temps et sans délai ;
  • Des remises sur certains modèles.

En résumé, un engin acheté chez un professionnel vous garantit une utilisation sans crainte et vous assure un état impeccable. Chez MASCUS par exemple, vous trouverez de nombreux modèles industriels de bonne qualité à un prix abordable.

Le particulier

Lorsque vous vous référez à un particulier pour l’achat de votre tracteur, de votre camion ou de votre semi-remorque, sachez que vous ne bénéficierez pas des mêmes avantages. Mais vous paierez un prix plus bas que celui proposé par un professionnel. De même, vous pourrez facilement renégocier le montant total du véhicule avec le particulier. Avant de vous décider pour cette option, retenez qu’en cas de problème, le vendeur peut décliner toute responsabilité. Même si vous pouvez engager une procédure pénale, vous perdrez encore de l’argent et du temps. Avec cette option, vous risquez aussi de tomber sur un faux particulier. Voici comment reconnaitre ce dernier :

  • Il propose un prix en dessous de celui du marché pour un modèle identique ;
  • Il usera de toutes les astuces pour vous dissuader d’inspecter l’état du véhicule à l’intérieur et à l’extérieur ;
  • Il évite de donner une réponse précise sur la date d’achat de l’engin ;
  • Il ne se présentera jamais comme le propriétaire d’origine, car il ne dispose plus du contrat d’achat ;
  • Le véhicule ne possède pas d’assurance ;
  • Il vous demandera de réduire le montant à déclarer afin d’économiser sur la taxe de vente.

Si vous remarquez des vices cachés après l’achat, vous pouvez faire appel à la justice. Dans les normes, le particulier doit aussi chercher à savoir si les dégâts sont antérieurs ou postérieurs à la vente. Les frais d’expertises se chiffrent à environ 2000 € et sont remboursables par le particulier si vous obtenez le gain de cause.

Les différentes vérifications avant l’achat

travail transport réparation véhicule salle industrie métier vendeur un service Ventes chariot élévateur chariot élévateur Atelier de réparation automobile

Une fois le budget défini et le vendeur choisi, vous pouvez maintenant passer à l’analyse minutieuse du véhicule. Pour commencer, vous devez poser des questions spécifiques sur :

  • Le kilométrage de l’engin et sa consommation par distance parcourue ;
  • Le véhicule est-il de première main ;
  • L’usage que le premier acheteur en faisait ;
  • Le tracteur a-t-il connu des pannes ;
  • La disponibilité de tous les équipements ;
  • Les raisons de la vente du camion ;
  • La date des dernières réparations ;
  • La possibilité d’essayer l’engin.

Après ces questions, vous pouvez passer à l’inspection de tous les paramètres de votre future véhicule. Voici les points à vérifier depuis l’extérieur :

  • L’état de la carrosserie ;
  • La qualité des pneus, son état et sa roue de secours ;
  • Sa solidité sur les sols accidentés ;
  • Son adhérence à tout type de terrain ;
  • La résistance du pare-chocs et des divers feux ;
  • Le bon état de la batterie.

Après cette première inspection, vous pouvez contrôler l’intérieur du véhicule :

  • Le confort des sièges ;
  • La qualité des accessoires, du plancher, du volant et des pédales ;
  • Le fonctionnement parfait des leviers ;
  • Vérifiez que des taches d’humidité ne se situent pas sous les tapis ou les housses.

Pour essayer la qualité du véhicule que vous souhaitez acquérir, vous devez le conduire sur tous les types de terrains. Ceci vous permettra de tester sa réaction aux accélérations et au freinage, son comportement sous une vitesse élevée et son adaptation aux charges lourdes. Au cours de cette séance d’essai, écoutez le son du moteur et relevez tous les bruits illicites. Mais si le vendeur refuse de vous laisser le conduire, alors ne l’achetez pas !

Les différentes pièces à fournir par le vendeur

grand camion, expédition, moteur diesel, véhicule, transport, cargaison

Avant de finaliser l’achat de votre véhicule industriel, vous devez recevoir certains documents importants du vendeur. Si vous ne les obtenez pas, réclamez-les avant de verser le prix convenu. En effet, ces documents attestent que l’engin appartient bien à son propriétaire. Voici donc les pièces nécessaires :

  • La carte grise du camion ou du tracteur : elle doit être barrée et porter la mention « vendu le… » ainsi que la date de l’achat et la signature du vendeur ;
  • Le certificat de cession afin de déclarer plus tard le véhicule à la préfecture ;
  • Le certificat de non-gage ou certificat de situation administrative qui prouve que l’engin n’a pas été volé ni mis en gage ;
  • Le rapport détaillé de contrôle technique de moins de six mois, surtout si le véhicule a plus de 4 ans ;
  • Le carnet et les factures d’entretien pour avoir une idée de toutes les réparations effectuées sur l’engin.

Dès que vous recevrez ces documents, prenez le soin de vérifier qu’ils correspondent bien au véhicule que vous voulez vous procurer et à son immatriculation. Pour vous en assurer, vous pouvez procéder à une demande d’authentification d’immatriculation.

Choisir entre acompte et arrhes

machine, industrie, véhicule, bulldozer, ciel, plein air

Avant l’achat définitif d’un véhicule industriel d’occasion, vous devez le réserver. Pour cela, le vendeur vous réclamera sans doute un acompte ou des arrhes. Vous disposez donc du choix entre ces deux options.

Si vous choisissez un acompte, vous verserez un montant au vendeur afin de bloquer automatiquement l’achat. Le propriétaire du véhicule ne pourra alors plus le vendre à quelqu’un d’autre. De plus, vous bénéficierez d’un délai de rétraction légale de 7 jours. Passez celui-ci, vous ne pourrez plus récupérer l’acompte.

Pour les arrhes, ils représentent un versement effectué dans le compte du vendeur et qui permet aux deux parties de rompre à tout moment leur contrat de vente. Si vous devez donc renoncer à l’achat du véhicule, il vous suffit d’abandonner les arrhes.

Les formalités de l’assurance

asphalte véhicule industriel bulldozer énorme Excavatrice démolition pelle exploitation minière Hitachi 8000 équipement de construction Véhicule terrestre

Avant de finaliser l’acquisition d’un véhicule industriel d’occasion, vous devez nécessairement vérifier qu’il dispose d’une assurance. En effet, un véhicule doit être assuré dès que vous en entrez en possession. Si vous l’avez acheté chez un particulier, vous devez vérifier au moment de barrer la carte grise que l’assurance est à jour. Auprès d’un professionnel, le véhicule est assuré lors de la livraison. Après la signature de l’acquisition, vous disposez d’un mois pour présenter la carte grise, le certificat de vente et pour changer le nom du propriétaire à la préfecture.

 

Un véhicule d’occasion garantit des avantages surtout au niveau du budget à lui consacrer. Cependant, pour en profiter durant de longues années, vous devez prendre toutes les précautions à son achat. Suivez donc ces différents conseils et offrez-vous un véhicule de qualité.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *