Auto

Protéger sa voiture en hiver : les principales précautions à prendre !

Les températures négatives affectent généralement les véhicules. Cela se traduit par un pare-brise givré, des portes gelées, une batterie affaiblie, un habitacle plus ou moins humide, des démarrages difficiles, des dérapages, etc. Fort heureusement, des solutions existent pour prévenir cette situation et pour éviter des dépenses inutiles. Découvrez quelques précautions pour protéger idéalement votre voiture en hiver.

Garder votre batterie fonctionnelle

Le froid demeure le pire ennemi de cet équipement. Sa défaillance se traduit souvent par des pannes au démarrage. Généralement, cet accessoire se dégrade au bout de 6 ans. Si nécessaire, recourez à un test pour évaluer ses performances. Nous vous recommandons d’agir à titre préventif en remplaçant systématiquement votre batterie vétuste en automne. Prévoyez aussi un booster dans votre coffre pour pouvoir gérer les éventuelles pannes. Il se recharge sur secteur. Profitez de ces vérifications pour régler vos phares et l’éclairage. En général, la nuit tombe assez tôt en hiver. Cette précaution vous permet de voir clairement la route pour prévenir toute collision avec les autres conducteurs. Vous n’aurez pas à payer une amende en cas de contrôle de la police. Pour préserver votre batterie du froid, passez de la graisse sur ses bornes.

Protéger vos liquides du gel

L’eau de refroidissement joue un rôle fondamental dans le fonctionnement du moteur de votre voiture. Elle empêche toute surchauffe des circuits. Vous devez donc régulièrement vérifier son niveau pour vous assurer de sa disponibilité en quantité suffisante. Profitez-en pour en ajouter de l’antigel en période hivernale. Utilisez un produit adapté à votre modèle de véhicule. Nous vous recommandons de privilégier celui commercialisé par votre constructeur. L’eau de refroidissement demeurera fluide et pourra circuler idéalement dans le moteur. Vous devez aussi mettre régulièrement d’antigel dans votre lave-glace hiver pour qu’il puisse rester liquide. Il pourra passer normalement dans les conduites et les buses. Cela empêchera que le sel séché laisse des traces sur votre pare-brise. Vous pourrez voir convenablement la route lorsque vous circulerez. Pour vous simplifier la vie, optez pour lave-glace hiver avec de l’antigel.

Par ailleurs, vous devez remplacer vos balais d’essuie-glace si vous remarquez qu’ils glissent ou laissent des traces sur vos vitres. Bien évidemment, vous pouvez gérer personnellement ces différentes tâches. Pour en savoir plus, rendez-vous sur une plateforme spécialisée comme « Comprendre l’automobile ». Vous y découvrirez des astuces pour préparer votre voiture en hiver. Le site publie aussi divers articles qui vous aideront à entretenir et à réparer votre véhicule. Vous y retrouvez également toute l’actualité sur l’univers automobile.

Les grandes fraîcheurs peuvent littéralement provoquer une dégradation précoce de votre véhicule si vous ne le protégez pas.

Anticiper le changement des pneus

Vous devez commencer à sécuriser votre voiture bien avant la tombée des premiers flocons. N’attendez donc pas des routes gelées pour installer des pneus d’hiver. Pensez-y dès que les températures chutent en dessous de 7 ° C. Ils garantissent une meilleure adhérence sur la boue, sur du verglas et sur la neige. Les spécialistes recommandent de passer au garage vers fin septembre ou début octobre pour remplacer les modèles d’été. Constitués d’un mélange de caoutchouc, les pneus d’hiver demeurent tendres en période de grande fraîcheur. Ils garantissent une traction optimale et s’accrochent parfaitement à la route. Cela se traduit par une réduction sensible de la distance de freinage. Cette précaution élimine aussi les risques de dérapage, de chocs et d’accident. Vous roulez en parfaite sécurité. Par ailleurs, nous vous suggérons de prévoir des chaînes à neige dans le coffre de votre voiture. Elles s’imposent pour circuler idéalement dans les régions montagneuses. Ne les oubliez surtout pas lorsque vous partez pour des vacances de ski. Nous vous recommandons également d’adapter l’indice de viscosité de vos pneus en fonction des saisons. Contrôlez régulièrement leur pression puisque les brusques changements de température les affectent généralement.

Prendre soin de votre pare-brise et des vitres

La neige recouvre généralement les voitures garées au-dehors. Diverses astuces existent pour éviter de gaspiller du temps pour le dégivrage chaque matin.

  • Vous pouvez poser du carton sur le pare-brise chaque nuit.
  • Une autre astuce consiste à y mettre du papier journal. Vous pouvez aussi en placer sur les vitres.
  • Vous avez également la possibilité d’y appliquer de l’alcool à 90 ° à l’aide d’un chiffon au moins trois fois par semaine. Cela empêchera que le gel s’y dépose.

 

Par ailleurs, vous devez prévoir des sacs plastiques pour recouvrir les rétroviseurs. Fixez-les convenablement en vous servant d’un élastique. Bien évidemment, vous pouvez également recourir à un antigel. Nous déconseillons l’utilisation d’eau chaude. La différence de températures entraîne généralement un choc thermique susceptible de provoquer le bris de votre pare-brise. Pour débarrasser la neige de vos vitres, vous pouvez aussi vous servir d’un dégivreur. Une autre solution très pratique consiste à recouvrir entièrement votre voiture d’une bâche plastique. Cette technique permet de protéger l’intégralité de la carrosserie du froid. 

Peu importe l’emplacement de votre véhicule, vous devez régulièrement mettre au propre les deux faces de votre pare-brise. Cela empêchera que les poussières, la cendre et les traces de doigts s’y installent durablement. Cela préviendra également la formation de buée en présence de l’humidité. Vous bénéficierez d’une bonne visibilité et les phares des autres véhicules ne vous éblouiront pas.

Lutter contre l’humidité

Outre l’entretien des vitres, vous devez aussi remplacer le filtre intérieur de votre voiture. Cela favorisera un excellent échange d’air via la climatisation ou un système de ventilation. Cela permettra de maintenir une température idéale à l’intérieur de l’habitacle. Vous devez également anticiper l’arrivée de l’hiver en prenant soin de vos caoutchoucs. Sous l’effet de la fraîcheur, ceux-ci se rétractent et finissent par craquer. Par ailleurs, l’ouverture forcée des portes crée généralement des fissures au niveau des joints. Nous vous recommandons donc de les protéger avec un spray en silicone. Une autre astuce consiste à les frotter avec de la glycérine. Vous trouverez sur le marché des produits d’entretien parfaitement adaptés.

Ces différentes précautions limiteront considérablement les fuites susceptibles d’augmenter le taux d’humidité dans votre véhicule. Par ailleurs, prévoyez des accessoires spéciaux comme les tapis de voiture. Privilégiez les modèles qui sèchent rapidement. Optez aussi pour un tapis de coffre moulé. Assurez-vous qu’il ne distille pas de mauvaises odeurs. Vérifiez régulièrement les canaux d’écoulement d’eau. Libérez les feuilles mortes et les aiguilles de sapin qui s’y accumulent et les bouchent.

N’oubliez pas non plus de protéger les serrures de vos portières. Concrètement, vous collez du ruban adhésif au niveau des orifices prévus pour les clés. Cela empêchera que le givre y accède. N’y déversez surtout pas de l’eau chaude si vous ne parvenez pas à y introduire votre clé. Ne forcez pas non plus le dispositif. Il pourrait se dégrader.

Prévoir un dispositif de chauffage de stationnement

Cette précaution représente également une excellente solution pour lutter contre l’humidité dans l’habitacle de vos voitures durant la période hivernale. Il maintient une température idéale dans l’intérieur de votre véhicule. Il empêche aussi le givre de se constituer au niveau de vos vitres et de votre pare-brise. Vous pourrez donc conduire de manière confortable sans que vos doigts s’engourdissent sur le volant. Ce dispositif simplifie littéralement la vie des automobilistes durant la période hivernale. Il permet également de préchauffer le moteur. Cela limite considérablement les risques de panne au démarrage et d’usure des pièces. Cela réduit aussi la consommation du carburant. Vous pouvez installer cet équipement sur tous les modèles de voitures. Renseignez-vous auprès de votre garagiste ou de votre concessionnaire pour obtenir des informations fiables.

Nettoyer régulièrement votre voiture

En période hivernale, les autorités mettent généralement du sel sur les routes pour favoriser un dégivrage rapide et améliorer l’adhérence de votre véhicule. Malheureusement, cette substance peut accélérer l’usure des pneus et du bas de caisse. Pour prévenir cette situation, nous vous recommandons de nettoyer régulièrement votre voiture pendant cette période. Cela empêchera toute corrosion. Pour un résultat impeccable, rendez-vous dans une station de lavage.

Améliorer votre technique de conduite

En période hivernale, les risques de dérapage augmentent considérablement. Vous pouvez rapidement terminer dans le décor après un freinage ou en tentant d’éviter un obstacle. Les automobilistes doivent donc constamment rester sur le qui-vive pour empêcher les accidents. Pour prévenir tout incident regrettable, n’hésitez pas à rafraîchir votre technique de conduite. De nombreux professionnels proposent des cours de recyclage pour vous perfectionner en période hivernale. Ils vous rappelleront également quelques conseils et vous donneront des astuces pour mieux protéger votre voiture durant cette saison.

Pour éviter tout gel du gasoil au niveau du filtre, vous pouvez couvrir le moteur avec une toile. Une autre technique consiste à ajouter quelques gouttes d’additifs dans le réservoir. N’utilisez pas le frein de parking durant la période hivernale. Cela pourrait affecter les plaquettes. Enclenchez plutôt un rapport ou passez la boîte auto en position « P ». Les problèmes de démarrage restent généralement récurrents pendant cette saison. Quelques conseils existent pour les limiter. N’insistez pas longuement au risque d’affaiblir votre batterie. Nous vous recommandons de multiplier les tentatives. N’oubliez surtout pas de couper toutes les sources consommatrices d’énergie et de débrayer avant d’essayer de mettre le moteur en marche.

 

 

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *