Auto

Pare-brise endommagé : que faire ?

À sa création en 1982, le pare-brise n’était qu’un accessoire de mode pour les voitures. Il est devenu peu à peu un gage de bonne visibilité pour les conducteurs. Le pare-brise ne représente pas moins de 30 % de la structure d’un véhicule. Il est d’une importance capitale pour la protection des passagers. En effet, le pare-brise est primordial pour une conduite sécurisée.

Pourtant, il n’est pas rare que cet élément reçoive un coup ou un choc. Alors, la sécurité des passagers est fortement compromise. Avec un pare-brise endommagé, il est indispensable de prendre de bonnes dispositions pour apporter une réparation idéale.

Vous pourrez à nouveau avoir un pare-brise en bon état. Dans ce processus, les causes et les risques encourus sont bien divers. Profitez des meilleures indications lorsque vous avez un pare-brise endommagé !

Les actions à mener lorsque votre pare-brise est endommagé

Lorsqu’une fissure apparait sur un pare-brise, il est assez fréquent qu’on n’y taille pas d’importance. De toutes les façons, on peut encore bien voir à travers le pare-brise endommagé. Du coup, on décide d’ignorer la réparation afin d’éviter des dépenses. Or, ce n’est pas souvent le cas.

En effet, une fissure qui parait assez petite au début peut prendre de l’ampleur sur un intervalle de temps assez aléatoire. Rapidement, une fissure anodine peut s’amplifier et troubler la visibilité. Alors, votre voiture pourrait être recalée lors d’un contrôle technique.

Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé de réagir de manière prompte. Certains bris peuvent être réparés, mais d’autres nécessitent un remplacement complet. Vous devez tenir compte de quelques critères pour savoir s’il faut procéder à une réparation de pare-brise ou à un remplacement. Quoi qu’il en soit, confiez ces travaux à un véritable professionnel.

Faut-il réparer le pare-brise ?

Il faut évaluer la taille, la position et la gravité de l’impact avec ce dispositif pour savoir s’il faut le réparer ou le changer. S’il s’agit d’une petite fissure qui impacte très peu votre champ de vision, vous pouvez opter pour une réparation. Elle consiste à injecter une résine dans la fissure ou dans l’impact afin de le boucher.

Ensuite, il faut chauffer et polir la zone endommagée pour qu’elle retrouve un aspect proche de l’état initial. Il faut noter que cette opération nécessite l’utilisation d’un kit de polissage. Certes, la réparation coûte moins cher que le remplacement et elle dure moins longtemps (en moyenne 40 minutes). Toutefois, elle ne donne pas les mêmes garanties qu’un remplacement.

Faut-il remplacer le pare-brise ?

Le remplacement peut sembler onéreux, mais il reste le moyen le plus sûr d’avoir un pare-brise en bon état. C’est une opération qui nécessite au préalable une vérification minutieuse de certains paramètres. En cas d’éclat du pare-brise, il faut vérifier les points suivants :

  • l’impact d’une taille supérieure à 2,5 cm ;
  • l’impact situé dans le champ de vision du conducteur à moins de 5 cm des bords du pare-brise ;
  • la présence de plus de deux impacts, peu importe leur taille.

En cas de fissure du pare-brise, il faut vérifier si elle est longue de plus de 30 cm et si elle est dans le champ de vision du conducteur. Si ces conditions sont réunies dans les différents cas, il faut remplacer le pare-brise.

Vous devez confier les opérations sur votre pare-brise à des professionnels du vitrage automobile. La satisfaction est garantie. En cas de rayure sur votre pare-brise, vous trouverez chez certains réparateurs des kits anti-rayures pas chers.

Combien peut coûter une opération sur pare-brise ?

Le coût ne devrait pas être le déterminant pour décider de remplacer ou de réparer un pare-brise. En effet, un pare-brise en mauvais état peut avoir des répercussions et créer un accident.

D’abord, le coût dépend de votre assurance. La réparation sera à vos frais si vous n’avez souscrit qu’une assurance de responsabilité civile. Avec certaines assurances, vous pouvez bénéficier d’une réparation sans paiement de franchise. Une franchise est imposée dans le cas d’un remplacement.

Si vous n’avez souscrit aucune assurance, les frais seront entièrement à votre charge. Le coût de l’opération dépend de plusieurs facteurs comme le modèle du véhicule, les multiples choix de garantie et les recommandations du constructeur.

Par ailleurs, vous pouvez faire une réparation par vous-même avec les trousses de réparation qui sont disponibles dans les magasins de pièces automobiles. Il faut noter que ces trousses ne produiront pas nécessairement des résultats professionnels. De même, vous n’avez pas souvent la dextérité et l’expérience requise.

Comment remplacer un pare-brise endommagé ?

Que le pare-brise soit endommagé ou fissuré, le remplacement nécessite une immobilisation du véhicule pendant au moins 3 heures. Remplacer un pare-brise endommagé n’est pas chose aisée. Il est toujours bon d’avoir recours aux professionnels pour cette opération. Si vous avez à l’idée de procéder au remplacement du pare-brise par vous-même, imaginez combien vous allez dépenser pour avoir tous les outils et toutes les fournitures nécessaires si vous ne les avez pas encore.

Pour cette opération, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Se procurer les outils nécessaires, notamment le kit de découpe de pare-brise, l’apprêt, une colle spéciale pare-brise ;
  • Retirer le moulage, le rétroviseur et les autocollants ;
  • Couper autour du pare-brise ;
  • Appuyer sur le haut de l’intérieur et soulever le pare-brise ;
  • Égratigner le bord intérieur, puis retirer la plus grande partie de la perle d’uréthane ;
  • Vérifier avec attention les rayures dans la peinture ;
  • Débiter le tube d’uréthane et appliquer une nouvelle perle d’uréthane ;
  • Positionner le nouveau pare-brise et appliquer une pression dessus ;
  • Mettre une nouvelle garniture ;
  • Retoucher la peinture et laisser l’uréthane durcir.

Voilà les étapes à suivre scrupuleusement pour réussir le remplacement d’un pare-brise. Clairement, un professionnel qualifié exécute ces prestations de manière plus simple et plus sûre.

Quelles sont les causes d’endommagement d’un pare-brise ?

Bien qu’elle soit conçue pour résister à une pression de 180 kg par cm2, de nombreux facteurs peuvent endommager votre pare-brise.

Un pare-brise peut s’exploser tout seul face à un choc thermique. Ceci est plus fréquent en hiver et en été. En effet, ces chocs provoquent des tensions à l’intérieur du vitrage et entrainent des bris de vitre. Ils surviennent souvent quand la vitre est soumise à deux températures extrêmes. C’est le cas par exemple lorsque le chauffage du véhicule est extrême alors que la température ambiante est très basse.

Le pare-brise peut être endommagé par la projection de gravillons. Alors, faites attention quand vous croisez un véhicule chargé de graviers. Soyez attentif quand vous roulez sur une route en travaux.

Les grêlons peuvent provoquer des dégâts importants sur votre pare-brise. Si vous êtes victime d’un acte de vandalisme, votre pare-brise pourrait recevoir un coup.

Si vous garez souvent votre voiture sous les arbres, la baie de votre pare-brise peut accueillir des feuilles mortes, des brindilles et des aiguilles de pin. Ces derniers peuvent pourrir dans les prises d’air et provoquer des odeurs désagréables.

Comme pour la plupart des accessoires de voiture, un défaut de fabrication ou une mauvaise installation peut faciliter un endommagement.

Quels sont les risques liés à un pare-brise endommagé ?

Un pare-brise endommagé est une menace pour tous les passagers du véhicule. Le champ de vision est inévitablement perturbé si l’impact est logé dans un espace de 30 cm de large au-dessus du volant. Avec un pare-brise endommagé, le conducteur est limité dans les actions suivantes :

  • Anticiper les mouvements des autres usagers de la route ;
  • Lire correctement les indications fournies par la signalisation ;
  • Éviter les éventuels obstacles sur le chemin.

Ces différents risques représentent un véritable danger pour les passagers, car le pare-brise leur sert de bouclier.

Comment entretenir son pare-brise ?

Pour éviter des fissures ou des craques sur votre pare-brise, commencez par remplacer ou nettoyer régulièrement vos balais d’essuie-glaces.

De plus, évitez d’exposer votre voiture à des températures extrêmes. En été ou en hiver, garez votre voiture à l’intérieur pour éviter l’excès de chaleur ou de fraicheur. Aussi, en fonction de la température ambiante, veillez à ne pas enclencher trop vite le chauffage ou la climatisation de votre voiture. Cela vous permettra d’éviter la fragilisation de votre pare-brise.

Si votre pare-brise est déjà fissuré, conduisez avec prudence pour éviter une propagation de la fissure. Vous devez éviter les nids de poule et éviter les routes accidentées. Aussi, évitez de garer votre voiture sous les arbres.

Comment choisir le pare-brise du véhicule ?

Dans le cas d’un remplacement, sollicitez l’aide d’un professionnel pour le choix de votre nouveau pare-brise. Dans le but de connaitre le type de vitre à remplacer, le professionnel voudra connaitre la version et l’année de mise en circulation de votre voiture.

En effet, à chaque véhicule correspond un type bien déterminé de pare-brise. Il existe plusieurs pare-brises avec différentes tailles et courbures. Il est donc important de choisir le modèle convenable. Ce choix est largement influencé par l’année du véhicule et un éventuel remodelage du pare-brise.

La structure d’un pare-brise est toujours la même : deux couches de verres entre lesquelles se trouve une couche de Polybutyral de vinyle (PVB). Cependant, on retrouve plusieurs variétés de pare-brises. Ce sont notamment les vitres teintées, les vitres acoustiques et les pare-brises avec des capteurs de pluie ou de caméras. Alors, pour le remplacement de votre pare-brise, vous avez une panoplie d’options et de combinaisons possibles.

Pour aider le professionnel que vous avez contacté, présentez-lui le certificat d’immatriculation de votre voiture. Cette pièce porte des informations utiles telles que : le modèle et la marque de la voiture, la date de la première mise en circulation et le numéro de châssis. Elles faciliteront le choix du pare-brise.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *