Auto

Voiture non chainable : Description et conseils pour s’équiper !

L’hiver est une saison délicate en Europe. Pour rouler un véhicule automobile dans cette période, surtout sur une surface enneigée, il est nécessaire de prendre des mesures de sécurité idoines. C’est à cet effet que les concepteurs de voitures ont pensé à associer des mécanismes de protection des roues de véhicules en période hivernale. On parle essentiellement du chainage de voiture. De même, la loi requiert cette condition de chainage de véhicule pour tout conducteur automobile sur les routes pendant l’hiver. Cependant, certains véhicules ne sont pas directement compatibles au chainage basique. En effet, compte tenu de certaines spécificités, notamment le poids du véhicule, la taille des roues et aussi les capteurs, certains véhicules ne répondent pas aux critères de chainage classique.

Pour aider à respecter l’obligation du chainage de véhicule en hiver, des alternatives sont alors mises en place. Ainsi, les voitures non chainables disposent d’équipements secondaires pour leur chainage. Comment reconnaitre une voiture non chainable ? Quels accessoires peut-on utiliser pour chainer une voiture non chainable ? Lequel des accessoires est-il efficace pour un chainage de voiture en hiver ? Ce sont autant de questions à aborder dans cet article pour bien équiper sa voiture non chainable en hiver.

Qu’est-ce qu’une voiture non chainable ?

roue voitureUne voiture non chainable est un véhicule dont les roues et les capteurs ne favorisent pas un chainage classique ou l’installation d’une chaussette neige basique. Premièrement, les roues d’une voiture non chainable ont en général un passage étroit à cause de la grande taille des pneus. Pour cela, aucune chaine ne peut passer par les roues et aucune chaussette de neige ne peut être placée sur les pneus. Deuxièmement, la disposition de capteurs à l’arrière des pneumatiques empêche un chainage classique. Autrement, le risque d’endommager l’équipement d’hiver ou la roue est élevé, surtout lorsque celle-ci est braquée. Par ailleurs, il ne faut pas confondre les véhicules à chainage particulier et les véhicules non chainables.

Les véhicules à chainage particulier sont incompatibles au chainage classique sans toutefois appartenir à la classe des véhicules non chainables. La particularité des véhicules à chainage particulier est qu’ils ont un chainage spécifique à respecter. Ainsi, on retrouve certains véhicules à chainage particulier qui ont par exemple un chainage spécifique de 7 mm max à respecter. De même, d’autres véhicules à chainage particulier ne devraient pas accueillir des chaines aux maillons en deçà de 12 mm. Le chainage spécifique des véhicules à chainages particuliers est dû soit au poids du véhicule ou au passage de leurs roues. Dans ces cas de figure, il est nécessaire de savoir à quelle catégorie appartient sa voiture pour lui procurer l’équipement d’hiver adéquat.

Comment avoir la certitude que sa voiture est non chainable ?

Il faut rappeler qu’une voiture est non chainable quand elle n’est pas compatible au chainage classique ou à la chaussette de neige traditionnelle. Mais, connaitre ce détail n’est pas suffisant pour savoir quel type d’équipement neige arborer aux pneus de son véhicule.

La plupart des voitures fabriquées de nos jours sont déclarées non chainables. Pour ce faire, il existe un carnet de conception qui renseigne sur le chainage d’un véhicule. Pour avoir la certitude du type de chainage de sa voiture, il est donc recommandé de consulter la rubrique « chaines à neiges » ou « équipement hiver » dans le carnet d’entretien du véhicule. Dans ce livret, toutes les indications vous seront fournies en ce qui concerne le type de chainage adapté au véhicule et les éventuelles raisons de cette particularité. D’un autre côté, vous avez la possibilité de consulter sur internet la mise à jour du tableau des véhicules non chainables pour 2019-2020. Vous aurez ainsi des informations détaillées, allant de la dimension des pneus jusqu’au modèle et la marque des véhicules répertoriés dans la catégorie de voiture non chainable.

Quels accessoires faut-il utiliser pour chainer une voiture non chainable ?

chaine à neigeLorsque vous constatez que votre voiture est non chainable, vous pouvez employer différentes solutions pour la chainer et pouvoir rouler en hiver sur des surfaces enneigées.

La première solution est l’utilisation des chaines à neige. Les chaines à neige sont un ensemble de portions de chaine en métal qu’il faut placer autour des pneus classiques (pneus été), et même des pneus hiver et des pneus mixtes. Les chaines à neiges sont disponibles en diverses tailles et correspondent à la diversité des tailles de roues.

La deuxième solution est l’utilisation de chaussettes à neige, qui est plutôt une alternative à l’option de chaines à neige. Ce sont plutôt des dispositifs antidérapants pour équiper les pneus (classiques ou hiver) sur des sols enneigés. À l’image des chaines à neige, les adhérences des chaussettes à neige sont également variables selon les types de neige. Ce qu’il importe de vérifier dans le choix de ces équipements spéciaux de sécurité obligatoires, c’est leur conformité aux prescriptions du panneau B26 du Code de la route.

Plusieurs marques proposent des modèles de chaines à neige et de chaussettes à neiges conformément aux normes en vigueur. Seulement, il faut que le modèle de chaines à neige choisi corresponde en l’occurrence à la taille des roues (qui implique le passage des roues), mais aussi au poids de votre véhicule. Pour les chaussettes, il faudra tenir compte surtout de la taille des pneus.

Quel modèle de chaines à neige faut-il choisir pour son véhicule non chainable ?

Il est important de préciser que seulement les chaines à neige à montage frontal sont indiquées pour un véhicule non chainable. Pour la taille des pneus classiques, voici des maillons des chaines à neiges qu’il faut choisir :

  • maillons d’une mesure comprise entre 7 mm et 9 mm pour des véhicules légers. Les véhicules éligibles sont : citadines, compactes, familiales, berlines, breaks, monospaces, cabriolets ;
  • maillons d’une mesure comprise entre 13 mm et 16 mm pour des véhicules semi-lourds. Les véhicules concernés sont : 4×4, 2×4, SUV, crossover, camping-cars, utilitaires, fourgons et vans ;
  • maillons d’une mesure de 25 mm pour des véhicules lourds. Tous les véhicules lourds équipés de pneus PL sont concernés. On note donc les poids lourds, camions, autocars, bus, cars, mini bus, tracteurs agricoles, chariot élévateur, engins de chantier, engins de déneigement.

Dans le cas des pneus hiver ou mixte, il faut des chaines à neige plus grandes, car la gomme de ces types de pneus est plus épaisse et dense. Par exemple, pour un pneu mixte ou hiver de 215/65R16, il faut choisir des chaines à neige d’une taille de 215/70R16. En outre, pour un passage des roues supérieur à 4 cm, les maillons de 9 mm, 13 mm ou 16 mm sont adaptés. Dans le cas où le passage des roues serait inférieur à 4 cm, le maillon de 7 mm est compatible.

Les marques associées aux chaines à neige pour voiture non chainable sont : POLAIRE GRIP, POLAIRE STEEL GRIP, POLAIRE SPIDER GRIP ou TRAK.

Quel modèle de chaussettes à neige faut-il choisir pour son véhicule non chainable ?

Les chaussettes à neige paraissent plus faciles à choisir. Leur choix ne nécessite que la vérification de la correspondance de leur taille à celle des roues de pneus. Néanmoins, il faudra choisir un type de chaussettes à neige (textile ou composite) selon le type de neige à braver.

Les chaussettes en matériaux composites sont robustes, et disposent d’une bonne tenue de route et d’une meilleure souplesse de conduite, sur toute surface enneigée. La marque la plus recommandée est Musher, en raison de son homologation comme équipements spéciaux sur les routes conformément au panneau B26. Mais, il existe sur le marché d’autres marques fiables de chaussettes à neige en matériaux composites.

Les chaussettes à neige en textile constituent des équipements assez fiables pour absorber l’eau et faciliter une meilleure adhérence. Le bémol est que les chaussettes à neige en textile n’ont pas une efficacité importante dans la neige profonde et peuvent rapidement se détériorer sur une chaussée déneigée, sablée ou salée.

Que faut-il choisir entre chaines à neige et chaussettes à neige pour équiper une voiture non chainable ?

voiture en neigeIdéalement, les équipements hiver pour voiture non chainable sont préconisés afin d’affronter toutes les influences des surfaces enneigées.

Pour une utilisation régulière dans les endroits de montagne (ski par exemple), ou généralement enneigés, les chaines à neige sont vivement recommandées. Les chaines à neige sont durables, efficaces pour une adhérence maximale sur les routes fortement enneigées et verglacées. Elles sont idéales pour les situations extrêmes et sont plus performantes. Il faut juste s’assurer qu’elles sont attestées par le Code de la route, notamment le panneau B26. Aussi, les chaines à neige sont faciles à monter.

Idéales pour les régions bien dégagées, les chaussettes à neige sont plutôt adaptées pour une utilisation occasionnelle. En outre, elles sont plus accessibles en matière de prix que les chaines à neige.

Le choix de vos équipements hiver dépend donc de vos besoins en termes d’utilisation et de votre budget.

Bon à savoir

Les chaines à neige et les chaussettes à neige sont les seuls équipements spéciaux de sécurité obligatoires et autorisés par temps de neige. Même les pneus hiver ou mixte ne peuvent en aucun cas les remplacer sur des surfaces enneigées. En effet, les pneus mixte et pneus hiver ne sont pas adaptés aux surfaces fortement enneigées. Ces pneus sont plutôt adaptés à un usage sur l’autoroute par exemple.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *