Actualités

Que faire en cas de vol de votre véhicule ?

Le vol de voiture en France est une réalité, puisqu’on compte chaque année environ 10 000 véhicules arrachés à leur propriétaire. Si vous aussi vous possédez une voiture et que vous ne tenez pas à être confronté à une telle surprise désagréable, alors il est préférable de prendre le plus tôt possible les précautions nécessaires. Toutefois, si malgré toutes vos précautions vous devez faire face au vol de votre voiture, il est primordial de ne pas paniquer et de mener à temps les procédures nécessaires. Voici des précisions sur les démarches à effectuer.

Le vol de véhicules, une réalité

Chaque jour en France, environ 265 véhicules sont volés. Cette réalité est un véritable fléau, aussi bien pour les propriétaires que pour les sociétés d’assurance pour voiture. Des études analysent avec précision le phénomène et livrent de précieuses indications à ce sujet. Deux sources distinctes livrent tous les ans les résultats de leur enquête. Il s’agit ici de l’association 40 Millions d’automobilistes et du magazine Auto Plus. Les résultats sont sans appel, et assez surprenants.

L’on remarque ainsi que les véhicules les plus volés ne sont pas les voitures de prix comme l’on pourrait s’y attendre, mais plutôt les voitures assez accessibles en termes de tarifs. Ainsi, la voiture qui arrive en tête du palmarès est également la voiture la plus vendue en France : la Renault Clio IV. La BMW X6 et la Smart Fortwo arrivent quant à elles respectivement en deuxième et troisième position. Il semblerait que les auteurs du vol revendent rarement les véhicules. Afin de ne pas se faire prendre, ils procèdent plutôt à la revente des pièces détachées au marché noir.

Comment éviter le vol de véhicule ?

Quelques conseils de bon sens peuvent vous éviter de vivre cette désagréable expérience. Dans un premier temps, il est conseillé de faire preuve de prudence. Pour ce faire, il faut vérifier que toutes les portes sont bien fermées après le recours à la fermeture centralisée. Il peut en effet arriver que lesdites portières ne soient pas bien fermées, ce qui faciliterait alors de toute évidence la tâche aux voleurs.

Vous devez également porter une attention particulière au mouse-jacking. De plus en plus utilisée, cette technique de cambriolage consiste en réalité à empêcher la fermeture de vos portes sans que vous ne vous en rendiez compte. Le cambrioleur peut ensuite pénétrer sans aucune effraction dans votre véhicule. Une petite manipulation (désactivation de la prise de diagnostic) peut vous permettre d’empêcher les cambrioleurs de faire la manipulation à distance. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à demander à votre garagiste de faire le nécessaire.

En cas de stationnement de longue durée au même endroit (si vous partez par exemple en vacances), optez pour un parking fermé et sécurisé avec un gardien. Certes, cette précaution a un certain coût, mais elle peut vous éviter bien des problèmes. N’hésitez pas non plus à investir dans un traceur GPS qui vous permettra d’être averti en cas d’usage intempestif de votre véhicule. Si vous faites ce choix, n’oubliez pas de le signaler à votre assurance auto, cela peut même convaincre votre assureur à faire un geste commercial.

Que faire en cas de vol ?

Si malgré toutes ces précautions vous êtes victime d’un cambriolage, il est primordial de ne pas paniquer. Vous pourrez ainsi effectuer au mieux les démarches nécessaires qui sont :

  • La déclaration du vol aux autorités ;
  • La déclaration du vol à l’assureur.

La déclaration du vol de votre voiture aux autorités

Une fois que vous avez constaté le vol de votre véhicule, vous disposez de 24 heures pour le signaler aux autorités compétentes. Il s’agit ici des autorités locales de Gendarmerie ou de Police. La réalisation d’une telle démarche permettra alors de lancer les recherches pour retrouver la voiture volée. Cela vous offre également la garantie d’être dégagé de toute responsabilité dans le cas où un accident survient après le vol.

Durant le dépôt de la plainte, prenez le soin de préciser que vos papiers ont également été volés si tel est le cas. Cette déclaration vous permettra de ne pas être inquiété en cas d’infraction commise par le voleur au volant de votre voiture. Dès que la plainte est déposée, l’on vous remet une attestation de dépôt de plainte. Par la suite, ladite attestation vous sera demandée par l’assureur. Soulignons par ailleurs que désormais, la possibilité vous est offerte de remplir en ligne une pré-plainte avant de vous rendre au commissariat ou à la gendarmerie dans le cas où l’auteur de l’infraction n’est pas connu.

La déclaration du vol à l’assureur

Une fois le dépôt de la plainte effectuée auprès de la gendarmerie ou du commissariat, il est alors temps d’effectuer une demande de déclaration de remboursement à votre assureur. Ce dépôt peut être effectué par téléphone, par courrier ou tout simplement en agence. Pour que la déclaration s’effectue dans les meilleures conditions, vous devez présenter les documents ci-après :

  • Une copie de votre dépôt de plainte ;
  • Le numéro de votre contrat d’assurance ;
  • Les circonstances dans lesquelles le vol a eu lieu ;
  • La liste des objets qui se trouvaient dans le véhicule au moment du vol ;
  • Les factures d’achat qui se trouvaient dans la voiture ;
  • Les données médicales qui permettent de constater les dommages corporels dans le cas où vous avez été agressé au moment du vol.

Notons que les données médicales doivent être sous pli confidentiel et remis au service médical de l’organisme d’assurance. Dans le cas où la voiture a été volée dans votre domicile après une effraction, n’oubliez également pas de signaler cet état de choses à votre assurance.

Même si le contrat d’assurance dont vous disposez ne vous offre pas de garantie pour un vol de voiture, il est primordial de signaler à votre assurance le vol de votre véhicule lorsqu’un tel événement survient.

Vous devez en outre impérativement remplir votre dossier de demande de remboursement dans les deux jours qui suivent le vol. Une fois ce délai passé, vous ne pourrez plus prétendre à un remboursement de votre compagnie d’assurance auto. Ne laissez donc pas passer le temps trop vite !

Indemnisation en cas de vol de voiture

Automobile, Bmw, Voiture, Intérieur De La VoitureLe contrat d’assurance auto prévoit en temps normal un délai durant lequel la voiture volée peut être retrouvée. Le plus souvent, ce délai est de 30 jours, à compter du jour où a été effectuée la déclaration du vol. Dès que le délai imparti passe, l’assurance peut alors vous verser une indemnisation. Cela n’est toutefois valable que dans le cas où vous avez opté pour une garantie vol.

Le véhicule volé est retrouvé : que se passe-t-il dans ce cas ?

Dans le cas où le véhicule volé a été retrouvé avant la fin du délai de 30 jours et qu’il est toujours en état de marche, vous pourrez le récupérer. En revanche, si la voiture est endommagée, l’assurance devra prendre en charge l’ensemble des réparations en tenant compte de la valeur de la voiture. Si cette dernière est en revanche retrouvée après que l’assureur vous ait versé l’indemnité, la possibilité vous est offerte de décider de conserver l’indemnité. Dans ce cas, l’organisme d’assurance récupère alors la voiture et la revend par la suite. Bien évidemment, si vous décidez de reprendre votre véhicule, il faudra retourner à l’assurance la somme reçue.

L’indemnisation à toucher lorsque la voiture n’est plus retrouvée

Lorsque le véhicule n’a pas été retrouvé au cours du délai de 30 jours, vous pourrez obtenir une indemnisation dont le montant est déterminé en fonction des modalités prévues par l’assurance et des caractéristiques dudit véhicule. En échange de l’indemnisation perçue, vous êtes dans l’obligation de remettre à l’assureur la carte grise de la voiture ainsi que ses clés.

 

Au regard de toutes les informations ci-dessus, nous pouvons retenir que pour éviter un vol de voiture, l’idéal est de prendre au quotidien plusieurs précautions. Si malgré ces dernières, votre voiture parvient à être volée, alors il faudra effectuer au plus tôt les démarches nécessaires. Même si la voiture n’est pas retrouvée, vous pourrez bénéficier d’une indemnisation de la part de votre assureur.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *