Auto

Achat de voiture d’occasion : Comment procéder pour effectuer un bon choix ?

C’est décidé, vous venez d’opter pour l’achat d’une voiture d’occasion. Cependant, avant de courir vers la première opportunité qui se présente, il convient de prendre des précautions. Comment être certain d’effectuer un bon choix pour son auto d’occasion ? Découvrez dans ce guide les points clés que vous devez impérativement étudier.

La marque, un critère non négligeable lors du choix d’une voiture d’occasion

Pour bien choisir votre automobile, vous devez tenir compte de la marque. Généralement, l’acheteur se tourne vers son constructeur favori. Ceux qui n’en ont pas consultent leurs amis, leurs collègues ou leurs voisins pour avoir une idée de la marque à choisir.

Il faut savoir qu’on retrouve sur le marché de l’occasion plusieurs modèles des différents constructeurs. Vous pouvez consulter sur internet les études qui évaluent la fiabilité des voitures en se basant sur différentes statistiques, dont la marque.

N’hésitez pas également à visiter les forums ainsi que les organismes indépendants pour connaître les avis d’automobilistes qui ont déjà expérimenté différentes marques de véhicules. Vous pouvez aussi consulter les tests et comparatifs réalisés en ligne sur des sites spécialisés pour identifier la marque que vous devriez choisir.

Après ces différentes analyses, vous comprendrez qu’il n’y a pas de marque à considérer de façon absolue. Vous ferez principalement votre choix en vous basant sur vos préférences. Toujours est-il que vous pouvez vous rabattre sur les ressources se trouvant sur la toile pour forger votre propre opinion sur la question.

S’adresser au bon vendeur

Sur le marché des véhicules d’occasion, on retrouve deux principaux types de vendeurs. Il s’agit des particuliers et des professionnels.

Vous avez déjà une idée de la marque de voiture d’occasion que vous allez acquérir. Mais, à qui s’adresser pour avoir gain de cause ? 

L’offre des voitures d’occasion chez les particuliers est très large et le prix est relativement bas. Les concessionnaires par contre proposent un choix moins varié, mais aussi une garantie contractuelle. Chez le concessionnaire Ford par exemple, cette garantie couvre certaines pannes sur une période donnée. Ainsi, si après l’achat du véhicule une éventuelle panne survenait, le professionnel prend en charge la réparation.

Il faut noter qu’après l’achat de sa voiture d’occasion chez un concessionnaire, il est rare que le véhicule tombe en panne de façon incongrue. En effet, le professionnel a l’obligation d’information avant de vendre ses voitures. Il doit vous signaler tout éventuel problème sur l’auto. Lorsque vous achetez une voiture défectueuse, il vous sera plus facile de faire valoir vos droits devant un concessionnaire qu’en face d’un particulier.

Allier praticité et style pendant le choix

Lorsqu’on veut choisir sa voiture, on considère en priorité son style. C’est une bonne chose d’avoir une belle voiture qui offre du plaisir au volant. Toutefois, il est important de ne pas reléguer la praticité au second plan. Pour acheter votre véhicule d’occasion, choisissez-en un qui allie agrément de conduite et habileté honorable.

Sur le marché actuel des voitures d’occasion, le choix est très large. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver des compromis. Toutefois, faut-il choisir une citadine ou une berline, un monospace ou un SUV, un cross-over, un break ou un ludospace ? Tellement il existe de type de véhicule d’occasion que le choix peut s’avérer difficile. Il s’agit pourtant d’un paramètre bien plus important que la marque ou encore la beauté du véhicule.

Pour choisir la silhouette de véhicule qui vous convient, vous devez impérativement tenir compte de plusieurs facteurs comme :

  • La situation familiale ;
  • Le lieu de résidence ;
  • La nature des projets en vue…

En pratique, selon que vous serez souvent seul à bord de votre voiture ou que vous aurez besoin d’emmener plusieurs passagers, vous pourrez facilement déterminer le choix qui vous convient le mieux. De même, quelqu’un qui doit fréquemment emprunter des chemins cabossés, ou qui vit dans une région souvent victime de chute de neige, appréciera certainement une 4 roues motrices ou une auto surélevée. Dans une agglomération, on opte souvent pour un véhicule assez maniable et simple à garer.

Si vous effectuez sans cesse de longs travers, vous appréciez sans doute le confort d’un grand SUV. Une berline routière ferait également l’affaire. En revanche, une citadine d’entrée de gamme serait parfaite pour ceux qui utilisent leur voiture de façon occasionnelle sur de courts trajets.

Opter pour le type de boîte de vitesse qui convient

Lorsque vient le moment d’acheter votre automobile d’occasion, vous serez confronté au choix du type de boîte de vitesse. Il s’agit de la boîte de vitesse manuelle (BVM) et de la boîte de vitesse automatique (BVA). Si la boîte manuelle est la plus en vogue, la boîte à vitesse automatique se généralise progressivement.

La BVM laisse le conducteur maître des changements de rapport. Ce dernier peut donc passer d’une conduite modérée à une conduite sportive au gré. Il peut ainsi gérer convenablement sa consommation en carburant. Les boîtes équipées du 6e rapport sont d’ailleurs très efficaces en la matière.

Avec la BVA, c’est le véhicule même qui gère les changements de rapport. On dénombre plusieurs types de BVA à savoir :

  • La boîte à vitesse à convertisseur de couple ;
  • La boîte à vitesse robotisée ;
  • La boîte à vitesse double embrayage ;
  • La boîte à vitesse avec variation continue…

À terme, ce type de transmission automatique finira sûrement par être présent sur toutes les voitures de série. Cependant, sur une autoroute ou une route droite, la consommation en carburant des véhicules équipés de cette boîte est plus élevée.

Pour faire votre choix, vous devez donc tenir compte de l’utilisation que vous envisagez pour votre voiture. Une boîte automatique serait plus adaptée pour les routes sinueuses et les trajets urbains alors qu’une boîte manuelle conviendrait plus pour rouler fréquemment sur les grands axes.

Déterminer la motorisation qui convient à ses besoins

Pour choisir votre voiture d’occasion, vous serez obligé d’opter pour le type de motorisation approprié. On parle aussi de type d’énergie ou de type de carburant. Il existe plusieurs types de motorisation à savoir :

  • Le Diesel ;
  • L’essence ;
  • L’hybride ;
  • L’électrique…

Les voitures Diesel sont considérées comme étant les plus économiques. Cependant, elles n’ont plus la côte depuis quelques années. Pour cause, elles sont désignées comme émettrices de particules nocives. Néanmoins, ce type de motorisation est adaptée pour les personnes qui font souvent des trajets extra-urbains.

Les moteurs essence sont un must, quel que soit le trajet. Ils conviennent aussi bien aux trajets urbains que ceux périurbains. Toutefois, ils consomment assez. Cela peut décourager les conducteurs qui parcourent de longues distances.

Quant aux voitures hybrides et aux voitures 100 % électriques, elles s’imposent de plus en plus auprès des automobilistes. Elles sont plus écologiques et sont donc recommandées surtout pour une utilisation urbaine. Même si elles sont plus chères à l’achat, le surcoût se compense très rapidement avec la fiscalité et les économies de carburant que l’on peut réaliser.

Faire un essai routier complet

Avant d’acheter une voiture d’occasion, vous devez impérativement l’essayer. Si le vendeur est réticent, prenez vos jambes à votre cou ! L’essai routier que vous convoitez vous permettra de tester le véhicule dans les moindres détails. Pour ce faire, vous devez parcourir :

  • Un trajet sur route à faible allure ;
  • Un trajet sur route à vive allure ;
  • Un trajet sur autoroute ;
  • Un trajet sur route dénivelée ou sanieuse (si possible).

Roulez avec les fenêtres fermées pour vérifier l’insonorisation de l’habitacle. Ouvrez ensuite les fenêtres pour percevoir les éventuels bruits suspects. Les vibrations, les sifflements ou encore les bruits de crécelle doivent vous alerter. Pendant l’essai au volant, portez également votre attention sur les éléments suivants :

  • Les pédales (embrayage, frein) ;
  • Les voyants de sécurité ;
  • Les clignotants ;
  • Les éclairages ;

La climatisation, le GPS ainsi que l’autoradio sont également des points à vérifier. Lorsque vous êtes en mode accélération (bien sûr dans le respect des limitations de vitesse), n’oubliez pas de regarder à travers le rétroviseur. Si de la fumée s’échappe du pot d’échappement, c’est mauvais signe.

Faire des vérifications à l’arrêt

En plus de l’essai au volant, la vérification de plusieurs aspects d’un véhicule d’occasion à l’arrêt permet de ne pas se tromper dans son choix. Commencer par faire fonctionner les commandes électriques à savoir l’allume-cigare, le poste, les lève-vitres…

Vérifiez ensuite les systèmes de modularité et les manettes de réglage des sièges. Ouvrez et fermez également à plusieurs reprises le coffre, le capot et les portes. Il est aussi important d’inspecter les pneumatiques et les éléments de carrosserie (rayures, changement de couleur…).

Aussi faut-il vérifier les niveaux d’huile et de liquide de refroidissement sous le capot. Vérifier par ailleurs les options (accessoires) disponibles sur le véhicule permet de s’assurer confort et sécurité à bord en fonction des besoins. Concrètement, la présence d’un attelage, d’un coffre de toit ou des barres de toit peut s’avérer très utile. N’oubliez surtout pas que toutes ces vérifications doivent s’effectuer en plein jour en présence du propriétaire du véhicule.

En résumé, pour bien choisir votre voiture d’occasion, vous devez agir avec tact et sans précipitation. Il faut en effet choisir le vendeur idéal, déterminer la marque, le style, la motorisation et la transmission qui convient à ses besoins. Évidemment, un essai routier complet et des vérifications à l’arrêt s’imposent pour faire un choix optimal.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *